Articles

Arrêter de fumer ça apporte quoi?

photo credit: -Vik- via photopin cc

photo credit: -Vik- via photopin cc

Les séances de groupe à l’Université-Populaire de Bienne approchent! Mais est-ce qu’arrêter de fumer apporte réellement quelque chose?

Après 8 heures le monoxyde de carbone est éliminé et l’oxygénation du sang revient à la normale, tandis que les risques d’infarctus du myocarde commencent déjà à diminuer.

Cela peut sembler banal mais après 24 heures, vous avez meilleure haleine et surtout le risque d’infections respiratoires, comme les bronchites et les pneumonies, commence à baisser.

1 semaine suffi pour que les sens du goût et de l’odorat s’améliorent. La respiration s’améliore, on tousse moins et on a davantage de souffle.

Au bout de 3 – 9 mois, la fonction pulmonaire est augmentée de 5 à 10% et après 1 année, le risque de maladies du coeur (par ex. infarctus) est réduit de moitié.

C’est seulement après 5 ans que le risque d’attaque cérébrale, de cancer de la bouche, de l’œsophage et de la vessie est réduit de moitié.

Le risque de cancer du poumon est réduit de moitié après 10 ans d’arrêt de tabac. Le risque d’accident vasculaire cérébral (« attaque » cérébrale) rejoint le niveau de risque des non-fumeurs.

Après 15 ans, le risque de maladies du coeur (par ex. infarctus) rejoint celui des non-fumeurs. La mortalité (toutes causes confondues) rejoint quasiment celle des personnes qui n’ont jamais fumé.

Si vous avez des questions ou souhaitez fixer un rendez-vous, n’hésitez pas à me contacter au 079 935 66 31 ou par mail à l’adresse info@melhypno.ch.

Partagez et aimez ma page facebook melhypno

 

Le tabagisme en quelques chiffres

Les séances de groupe que je donnerai à l’Université Populaire débuteront bientôt et j’ai pensé que le moment était bien choisi pour faire un point sur les effets du tabac sur votre santé et celle de votre entourage.

Le tabagisme en quelques chiffres

Chaque année, plus de 9’000 personnes meurent des suites du tabagisme, soit 15 % de l’ensemble des décès. C’est plus que la totalité des décès dus aux accidents de la route, aux meurtres, au sida, à la drogue ou aux suicides.

Un quart des personnes qui meurent des suites du tabac ont moins de 65 ans. D’ailleurs, 30 % des hommes et 8 % des femmes sont âgé entre 35 et 69 ans.

Le tabagisme est responsable de 90 % des cancers des poumons et seulement 13 % des personnes atteintes seront encore vivantes 5 ans après le diagnostique. Ca n’arrive qu’aux autres ? Pas si sûr : un fumeur sur deux meurt d’une maladie, très souvent longue et pénible, attribuable au tabagisme.

Qu’en est-il des petits fumeurs ? Nous croyons à tors que fumer 1 à 4 cigarettes par jour est anodin. Et pourtant, le risque, pour les petits fumeurs de mourir d’un infarctus ou d’une attaque cérébrale augmente de 50 %. Un homme a 3 fois plus de risques de mourir d’un cancer des poumons, une femme 5.

Tout le monde sait que fumer pendant la grossesse augmente le risque de mettre au monde un enfant avec une malformation congénitale. En revanche, saviez-vous que le risque de malformation de la main augmente de 30 %?

Et pour finir : messieurs, nous ne vous le dirons jamais assez, la consommation de tabac peut induire une baisse significative de l’érection… A bon entendeur…

Arrêter de fumer peut sembler difficile.

Si vous avez des questions ou souhaitez fixer un rendez-vous, n’hésitez pas à me contacter au 079 935 66 31 ou par mail à l’adresse info@melhypno.ch.

Partagez et aimez ma page facebook melhypno

Séances de groupe pour arrêter de fumer

photo credit: Dirigentens via photopin cc

photo credit: Dirigentens via photopin cc

Chaque fumeur s’est un jour dit qu’il voudrait arrêter de fumer et pourtant cela paraît parfois si difficile. Les motivations ne sont pas toujours les bonnes et la peur de ne pas y arriver, entre autres, sont souvent un frein. Lorsque l’on est sous hypnose, nous nous adressons au subconscient, cette partie de nous qui a peur de changer et qui provoque divers blocages. Grâce aux suggestions positives, le subconscient peut être rassuré et les mécanismes de ce dernier peuvent être alors reprogrammés pour permettre à la personne d’atteindre son objectif plus facilement.

Je donnerai des séances de groupe à l’Université Populaire de Bienne quatre vendredis, du 14 novembre au 5 décembre 2014.

La première séance débutera par une introduction à l’hypnose, pour mieux comprendre de quoi il s’agit et comment cela fonctionne. L’hypnose peut fasciner ou inquiéter, il est donc important que les participants soient à l’aise avec le concept. Suite à cela nous débuterons les séances d’hypnose.

Cliquez ici pour vous inscrire!