Apprendre à recevoir

recevoir

En cette période de fête, j’avais envie de revenir sur une thématique qui a été récurrente lors de mes séances cette année : savoir donner et surtout savoir recevoir.

Bien que nous ayons visiblement bien appris à donner, beaucoup d’entre nous semblent avoir du mal à accepter de recevoir. Que ce soit un cadeau, du temps, de l’argent, de l’aide, des ressources ou un compliment, recevoir est une chose difficile voire même très problématique.

Cette difficulté à recevoir n’a pas la même origine chez tout le monde et se base sur diverses croyances :

Une perte de contrôle

Recevoir implique une sorte de vulnérabilité, alors que donner est une action volontaire. En donnant, nous avons le contrôle.

Une défense contre l’intimité

Recevoir crée un lien, une connexion avec l’autre. Préférer donner et refuser de recevoir est une façon de garder l’autre à distance.

Une peur de la dépendance

En recevant, la peur de devoir quelque chose à l’autre ou de devenir dépendant se manifeste. Cela arrive par exemple lorsque, enfant, nous nous sentions plus accepté pour nos exploits que pour ce que nous étions. C’est donc lié au sentiment de n’avoir de la valeur qu’en accomplissant quelque chose aux yeux de l’autre.

Un acte d’égoïsme

Certaines sociétés ou religions nous apprennent que recevoir est égoïste. Il vaut mieux donner, être discret et surtout ne rien demander. Le résultat est un sentiment de gêne ou de honte à recevoir quoi que ce soit, de qui que ce soit. Alors que recevoir avec humilité et gratitude crée un équilibre en nous et nous nourrit. Ce qui nous permet alors aussi de « mieux » donner.

Rien n’est gratuit

Tout a un prix. Que ce soit du temps, de l’argent ou un investissement personnel. Recevoir quelque chose peut nous rendre suspicieux. D’ailleurs, lorsque nous donnons, n’attendons-nous pas vaguement quelque chose en retour ? De la gratitude, un retour d’ascenseur, de la sympathie, etc. ?

Donner et recevoir

La peur et le refus de recevoir peuvent donc est liés à la peur d’être redevable mais aussi à la peur d’être déçu ou trahi. Pourtant, comme le dit Lise Bourbeau, « donner et recevoir sont les deux côtés de la même attitude ». Savoir donner et recevoir est un équilibre subtil, un cycle sans fin, à l’image du signe de l’infini, d’amour inconditionnel.

Vous avez le droit et méritez de recevoir, de vous sentir bien. Accueillez les compliments, l’aide et la présence des personnes bienveillantes qui vous entourent avec joie et gratitude, simplement avec ce mot magique qu’est « Merci ». En acceptant de recevoir, vous leur permettez aussi de ressentir le plaisir de donner.

C’est un échange. En faisant cela, vous activez une énergie créatrice vous permettant ainsi de donner à votre tour, à votre façon, dans la mesure de ce que vous êtes capable de faire.

S’inscrire à la newsletter

This contact form is deactivated because you refused to accept Google reCaptcha service which is necessary to validate any messages sent by the form.